10 techniques de survie sans clim

La France aime la clim ! En moyenne, 60 000 appareils de climatisation sont vendus chaque année dans l'hexagone. Pourtant, il existe de nombreuses solutions simples et économiques (certaines gratuites !) pour rafraîchir sa maison.

Penser à éteindre ses appareils électroménagers par exemple : un ordinateur fixe allumé continuellement crée à peu près autant de chaleur que 6 réfrigérateurs ! Et consomme autant d'énergie, ce qui est mauvais pour vos factures.

Adopter ces quelques gestes simples vous permet donc de préserver à la fois votre bien-être, votre planète et votre portefeuille. On s'y met quand ?

 

En maison ou en appartement, penser aux plantes vertes

Outre leurs qualités esthétiques, les plantes vertes sont de véritables alliées dans les périodes de grosses chaleurs. Des plantes grimpantes sur votre façade constitueront un véritable rempart contre la chaleur : Elles filtrent en effet les rayons du soleil, dont elles ont besoin pour rester en bonne santé.

  • De plus, l'évapotranspiration, phénomène qui permet aux plantes de transférer l'eau du sol vers l'air par le biais de leur transpiration, permet d'humidifier légèrement vos murs, et donc de les rafraîchir.
  • Notons que certaines plantes vertes, le lierre par exemple, permettent de lutter contre la pollution, ce qui, en cas de grosse chaleur, rend l'air plus respirable.

Si vous vivez en appartement :

  • Vous pouvez faire pousser des plantes vertes sur votre balcon. À défaut, plantez-les dans une jardinière accrochée à la fenêtre.
  • Des végétaux à larges feuilles, comme certaines variétés de ficus, accentueront le phénomène d'évapotranspiration et seront donc plus efficaces.

Appareils électroménagers : de véritables radiateurs

Vous le savez, surveiller la consommation de ses appareils électroménagers est important, non seulement pour l'environnement mais aussi pour votre budget. Certes, mais ce qu'il faut également savoir, c'est qu'un appareil électroménager dégage énormément de chaleur... et que maîtriser cette chaleur peut vous permettre de réguler la température de votre habitation. Pour cela :

  • Évitez le mode veille. Lorsque vous avez fini de regarder la télévision ou d'utiliser votre ordinateur, éteignez-le complètement.
  • Dépoussiérez fréquemment : des appareils poussiéreux sont plus enclins à la surchauffe.
  • Limitez les cuissons trop longues au four, qui génèrent énormément de chaleur. De même, lorsque vous devez faire cuire des aliments, essayez de cuire deux repas (déjeuner et dîner, par exemple) en une seule fois.
  • Remplacez les ampoules de vos lampes halogènes par des ampoules à LED, qui ne chauffent presque pas et consomment moins d'énergie.

Humidifier l'air : une climatisation naturelle

S'il fait meilleur au bord de l'eau lorsqu'il fait chaud, c'est parce que les gouttelettes en suspension dans l'air absorbent la chaleur. Toutefois, il n'est pas nécessaire d'habiter près d'un plan d'eau pour bénéficier de ce phénomène :

  • Vaporiser de l'eau dans l'air avec un brumisateur est également très efficace.
  • Vous pouvez également étendre un drap mouillé devant une fenêtre ouverte, ou devant un ventilateur. Pensez à ré-humidifier le drap fréquemment avec un brumisateur.
  • Arrosez les balcons et les terrasses : en s'évaporant, l'eau captera la chaleur.

Placer des glaçons devant son ventilateur

Votre ventilateur brasse l'air qu'il trouve à l'intérieur de votre maison. S'il n'y a que de l'air chaud, il s'avère donc inefficace ! Pour remédier à ce problème :

  • Placez une bouteille remplie d'eau dans le congélateur et attendez qu'elle gèle. Attention, ne la remplissez pas à ras-bord, elle risquerait de se fêler avec le froid.
  • Lorsque l'eau à l'intérieur de la bouteille forme un glaçon, sortez la du congélateur et placez la bouteille sur une table, à proximité du ventilateur. Ce dernier diffusera le froid de la bouteille dans votre pièce.
  • À noter qu'en fondant, la glace devient évidemment inefficace. Vous pouvez donc mettre plusieurs bouteilles au congélateur et faire des « roulements ».

Vous pouvez aussi préparer un mélange glace pilée-sel de cuisine, beaucoup plus froid :

  • Vous devez prévoir environ 1 kg de glaçons : mieux vaut trop que pas assez !
  • Ajoutez à ¾ de glace pilée ¼ de sel, puis mélangez rapidement. Par exemple, pour 750 g de glace pilée, vous aurez besoin de 250 g de sel. Pour piler la glace, mettez des glaçons dans un sac plastique et brisez-les avec un marteau, en prenant soin de protéger vos mains.
  • Attendez entre 5 et 7 minutes en mélangeant de temps en temps : le mélange atteint entre -15 °C et -20 °C. Placez ce mélange dans la pièce à refroidir. L'inconvénient est que cette solution est inefficace sur le long terme, la glace finissant toujours par fondre...

Régions chaudes : privilégier des façades de couleur claire

Lorsqu'il fait très chaud, vous évitez de porter des vêtements noirs. C'est exactement la même chose pour votre façade : le simple fait de peindre sa façade en blanc lui permet de renvoyer 80 % des rayons solaires ! Ainsi, si vous habitez dans une région chaude :

  • Préférez choisir des couleurs claires pour votre façade et vos volets. Il n'est pas nécessaire qu'ils soient d'un blanc éclatant, une façade écrue, associée à des volets beiges ou vert anis, sera également efficace.
  • Si vous construisez, préférez, pour votre revêtement extérieur, des matériaux comme la chaux ou le plâtre, qui renvoient 90 % des rayons solaires.

Penser à protéger les vitres des rayons infrarouges

Le verre des fenêtres a la propriété de filtrer la plupart des rayons UV. Inutile de rester tout l'après-midi sous votre vitre, vous ne bronzerez pas ! En revanche, vous risquerez d'avoir très chaud, puisque votre vitre n'est pas imperméable aux rayons infrarouges, responsables de la sensation de chaleur... Pour limiter leurs effets :

Installez de bons volets. Les plus efficaces sont :

  • Les volets roulants, dont l'ouverture peut être régulée facilement en fonction de la température et de la lumière extérieure ;
  • Les volets battants, plus esthétiques. Si vous habitez dans une région où il fait souvent chaud, préférez des persiennes : leurs lames permettent de réguler la chaleur tout en laissant entrer la lumière.

Collez des films anti-infrarouges, dits « anti-chaleur », sur vos vitres :

  • Transparents, ils laisseront entrer la lumière tout en préservant la température de votre intérieur.
  • 1 m² de film coûte environ 25 €. Si votre budget est limité, vous pouvez ne couvrir que les fenêtres les plus exposées.

Une ventilation naturelle : ouvrir les fenêtres la nuit

L'hiver, la fraîcheur nocturne est votre pire ennemie. En été, pourtant, elle peut devenir votre alliée. Oubliez la climatisation de nuit !

Préférez ouvrir les fenêtres en grand entre 23 h et 7 h, en les refermant au matin pour « emprisonner » l'air frais.

Afin que cette solution soit réellement efficace, préservez au maximum la fraîcheur ainsi obtenue pendant la journée :

  • Entre 12 h et 16 h, le soleil est très agressif. À ces heures, laissez les volets fermés, ils vous protégeront de la chaleur. Ouvrir les fenêtres en grand pour provoquer un courant d'air ne ferait qu'importer de l'air chaud dans votre intérieur.
  • Si vous devez vous absenter, n'oubliez pas de fermer tous les volets. En effet, si le verre des fenêtres filtre la plupart des rayons UV, il laisse passer les infrarouges, responsables de la chaleur. Si vous laissez un volet ouvert, vous risquez d'être désagréablement surpris à votre retour...

Et si vous avez toujours chaud ?

Si malgré ces conseils, vous souffrez toujours de la chaleur, voici quelques astuces pour vous rafraîchir :

  • Buvez chaud :
    • Cela permettra à votre corps de s'adapter à la température extérieure.
    • Vous transpirerez dans un premier temps, mais ne vous arrêtez pas à cela : cette transpiration aidera votre corps à baisser sa température globale.
  • Évitez le café et l'alcool, qui déshydratent, et les sodas ou jus de fruits industriels qui ne désaltèrent pas bien, voire créent une sensation de soif.
  • À proscrire également, les douches froides à répétition : elles vous soulageront sur le moment, mais votre corps s'adaptera moins bien à la température ambiante. Pensez aux brumisateurs, rafraîchissants et hydratants.
  • Portez des vêtements amples et légers.
  • Évitez les activités sportives trop intenses aux moments les plus chauds de la journée. À partir de 30 °C, trop bouger devient dangereux : une insolation ou un coup de chaleur sont vite arrivés...

Ooreka vous en dit plus

Après ces 10 conseils pour lutter contre la chaleur en l'absence de climatisation à votre domicile, vous pouvez aller plus loin en téléchargeant le guide de la climatisation et le guide de la transpiration.

Découvrez aussi :

Ces pros peuvent vous aider