Sommaire

La climatisation est un équipement très apprécié notamment lors des fortes chaleurs, car il permet de conserver une température agréable à l’intérieur. Certains se posent en revanche la question des risques sur la santé.

On fait le point avec vous et, surtout, on vous donne les bonnes pratiques à adopter pour utiliser votre climatiseur en toute sécurité.

Climatisation et santé : attention à la température

Le premier risque pour la santé est l’écart de température. En effet, lorsqu’il fait très chaud à l’extérieur et que vous rentrez dans un local climatisé très froid, vous pouvez éternuer, avoir le nez qui coule et autre.

Il est recommandé de conserver un écart de température entre l’intérieur et l’extérieur compris entre 5 et 7 °C. Inutile donc de régler votre climatiseur à 18 °C l’été. Il ne sera en général pas assez puissant pour les atteindre et fonctionnera inutilement en continu, et surtout ce n’est pas bon pour vous !

Sachez également qu’il y a en France un décret interdisant le recourt à la climatisation s’il fait moins de 26 °C dans la pièce. Il s'agit du décret n° 2007-363 du 19 mars 2007, relatif aux études de faisabilité des approvisionnements en énergie, aux caractéristiques thermiques et à la performance énergétique des bâtiments existants et à l'affichage du diagnostic de performance énergétique.

 

Climatisation et humidité

L’humidité de l’air est aussi importante. Les climatiseurs peuvent être un rempart à certaines infections respiratoires en déshumidifiant en partie l'air. Un taux d'humidité de 50 % (entre 40 et 60 %) est préconisé. Lorsqu'il augmente, le développement des bactéries et acariens peut provoquer des problèmes respiratoires. À l'inverse, une humidité trop basse peut provoquer des rhinites allergiques, donc à éviter aussi.

Lire l'article Ooreka

Le cas de la légionellose dans les climatiseurs

On retrouve souvent sur Internet des informations indiquant que la légionelle, bactérie responsable de la légionellose, peut se développer dans un circuit de climatisation. Alors, est-ce vrai ?

Faux, car dans un circuit de climatisation, le fluide qui circule est un réfrigérant, donc aucun développement de légionelle n'est possible. Mais il existe aussi des climatiseurs à eau, on parle de groupe à eau glacée. Mais là aussi la légionelle ne se développe pas, car l’eau est froide. La bactérie se développe principalement dans un milieu où la température est entre 25 et 45 °C, ce qui exclut le réseau d’eau glacée plutôt compris entre 5 et 10 °C. 

Dernier point rassurant, la légionellose se contracte après inhalation de la bactérie, or un circuit d’eau glacée est un circuit fermé, il est donc impossible de respirer des microgouttelettes contenant la bactérie.

Enfin, les articles les plus réfléchis parlent du développement de la bactérie dans les tours aéroréfrigérantes (TAR) : cette fois, c’est vrai. En revanche, il s’agit d’équipement industriel, que l’on ne peut retrouver chez soi. En France, l’installation et l’entretien des TAR sont très réglementés, soumis à déclaration ou autorisation selon les cas, avec une obligation d’entretien et d’analyse.

Pour conclure, pas de crainte à avoir quant au risque de légionellose dans votre climatiseur.

Pour votre santé, entretenez votre climatiseur

Afin de garantir des performances optimales mais aussi éviter tout risque pour votre santé, il est important de procéder à un entretien régulier de votre climatiseur.

Nettoyage des filtres : le bon réflexe

Les filtres de climatisation permettent de retenir les particules en suspension dans l’air afin d’éviter leur brassage. Certains filtres retiennent également les odeurs.

La fréquence du nettoyage dépend notamment du lieu où se trouve le climatiseur, s’il est plus ou moins empoussiéré, et du type d’utilisation plus ou moins intense. On peut dire qu’un nettoyage tous les 2 mois est correct.

Certains appareils de climatisation sont équipés d'un voyant témoin qui vous indique l'encrassement du filtre climatiseur. Reportez-vous à la notice d'entretien du système, vous y trouverez tous les détails.

Le nettoyage du filtre est très simple, il suffit de retirer le filtre de l’unité intérieure et de le rincer à l’eau savonneuse. Une fois séché, vous pouvez le remettre en place. Pensez à éteindre l’appareil pendant toute cette durée.

Pour les filtres à charbon actif, captant les odeurs, ils doivent être remplacés 1 fois par an environ.

Contrat d’entretien 

Pour garantir le fonctionnement optimal de votre appareil et conserver une bonne qualité de l’air, le contrat d’entretien par un professionnel est recommandé.

En plus de s’assurer du bon fonctionnement de l’appareil et prolonger sa durée de vie, le professionnel contrôlera l’absence de fuite sur le circuit frigorifique, l’évacuation des condensats pour éviter une stagnation d’eau et désinfectera la batterie de l’unité intérieure dans laquelle circule l’air.

Trouver les spécialistes pour votre projet

Quel est votre projet ?

Merci de préciser le type de prestation souhaitée afin de vous orienter vers les pros qu'il vous faut.

Code postal ?

Merci de préciser votre code postal.

Demander des devis

gratuit sans engagement sous 48h

Climatisation

Climatisation : votre guide gratuit à télécharger

Vous trouverez au sein de ce guide rédigé par des auteurs spécialisés :

  • Une vision complète pour comprendre le sujet
  • Les infos essentielles pour vous aider dans vos choix
  • Des conseils pour l'achat, l'installation et l'entretien
Télécharger mon guide

Aussi dans la rubrique :

Utilisation

Sommaire

Bien régler la température de son climatiseur

Bien régler sa climatisation La climatisation et la santé

Programmer sa climatisation

Programmer sa climatisation
Voir 1 article de plus