Sommaire

Les CFC réfrigérants sont un type de fluide frigorigène interdit par le protocole de Montréal. Il est possible de les rencontrer encore dans certaines installations. On fait le point avec vous.

CFC réfrigérants, définition

Les CFC réfrigérants font parties de la famille des fluides frigorigènes ou réfrigérants au même titre que les HCFC, HFC, HFO, HC et d'autres.

CFC, signifie chloro-fluoro-carbone. Il s'agit d'un fluide frigorigène utilisé à partir de 1929 et jusqu'au protocole de Montréal où il a été interdit après la découverte de son implication dans le trou de la couche d'ozone. Les CFC les plus utilisés étaient le R12 (CFC-12) et le R11 (CFC-11).

Les CFC ont été interdits tout comme les HCFC car ils contiennent du chlore dans leur composition. Or le chlore est responsable, sous l'effet des rayon UV, de décomposer la molécule d'ozone composant la couche d'ozone. La couche d'ozone est essentielle notamment pour filtrer une partie des rayons UV et principalement les UV-B causant des cancers de la peau.

Utilisation des CFC réfrigérants

Le R12 était très utilisé dans le domaine de la réfrigération compte tenu de ces bonnes performances thermodynamiques. Il était également utilisé en climatisation automobile, climatisation domestique et tertiaire, froid domestique et commercial et en tant qu'agent propulseur dans les aérosols.

Le R11 était utilisé comme réfrigérant dans des systèmes basse température, mais surtout en tant que fluide de rinçage des circuits frigorifiques, solvant pour le dégraissage et agent propulseur dans les aérosols.

Risques des CFC réfrigérants

Les CFC réfrigérants ont été interdits compte tenu des risques importants qu'ils avaient sur l'environnement. Mais ils représentent aussi un risque pour les personnes.

Risque environnemental

Le principal risque pour l'environnement des CFC réfrigérants, et la raison de leur interdiction, est leur potentiel de destruction de la couche d'ozone. Pour quantifier ce potentiel, on parle de ODP (Ozone Depletion Potential en anglais). L'ODP du R12 et du R11 est de 1, car ils font office de référence.

Le second risque environnemental des CFC réfrigérants est leur potentiel de réchauffement climatique PRG. Il s'agit du gaz à effet de serre. Pour quantifier ce potentiel, on parle de PRG ou GWP en anglais (Global Warming Potential). Pour le R12, il est de 10 900, et pour le R11 de 4 600. C'est-à-dire, pour le R12, 10 900, signifie que 1 kg de R12 relâché dans l'atmosphère a le même effet de serre de 10 900 kg de CO2.

Risque pour les personnes

Le risque pour les personnes est le même que pour tous les réfrigérants, à savoir le risque de brûlure. En manipulant ces fluides, il existe un risque de projection de liquide. Si du liquide entre en contact avec votre peau, il va s'évaporer, c'est à ce moment-là qu'il y a risque de brûlure, on parle alors de brûlure au froid. Ce type de brûlure peut entraîner une nécrose si elle est importante.

Trouver les spécialistes pour votre projet

Quel est votre projet ?

Merci de préciser le type de prestation souhaitée afin de vous orienter vers les pros qu'il vous faut.

Code postal ?

Merci de préciser votre code postal.

Demander des devis

gratuit sans engagement sous 48h

Climatisation

Climatisation : votre guide gratuit à télécharger

Vous trouverez au sein de ce guide rédigé par des auteurs spécialisés :

  • Une vision complète pour comprendre le sujet
  • Les infos essentielles pour vous aider dans vos choix
  • Des conseils pour l'achat, l'installation et l'entretien
Télécharger mon guide

Aussi dans la rubrique :

Utilisation

Sommaire

Bien régler la température de son climatiseur

Bien régler sa climatisation La climatisation et la santé

Programmer sa climatisation

Programmer sa climatisation
Voir 1 article de plus