Sommaire

  • Climatisation d'appartement : êtes-vous propriétaire ou locataire ?
  • Les contraintes techniques par type de climatisation d'appartement
  • Climatisation d'appartement : à quel prix ?

La climatisation d’appartement est aujourd'hui largement répandue et reconnue pour ses bénéfices en matière de bien-être, et même pour son action quelquefois indispensable, notamment pour les jeunes enfants et les personnes âgées.

Il ne faut pourtant pas la considérer comme un simple appareil électroménager. Que l’on soit locataire ou propriétaire d’un appartement, il existe des contraintes administratives et techniques à respecter. On vous dit tout.

Climatisation d'appartement : êtes-vous propriétaire ou locataire ?

En principe le propriétaire fait ce qu’il veut dans les parties privatives de son logement. Sauf que…

Avant même d’envisager le chantier, il faut impérativement consulter le règlement de copropriété. Il prévoit notamment les obligations de chacun en matière de modification de l’aspect des façades et des parties communes.

Les solutions rationnelles pour l’installation de la climatisation nécessitent la pose d’une unité extérieure. 3 situations peuvent se présenter, que nous allons détailler.

Une autorisation est prévue par le règlement

Il faut l’obtenir, sans tarder, auprès de l’assemblée générale et impérativement avant tout investissement, et donc faire figurer la question à l’ordre du jour de la prochaine AG, en prenant soin de mentionner précisément l’endroit prévu pour l’installation du compresseur, sous peine de renvoi à l'AG suivante.

Le règlement ne prévoit pas d’autorisation

Il est malgré tout recommandé de faire une demande auprès du syndicat de copropriétaires, afin d’éviter l’éventuelle saisine du tribunal par un voisin importuné ou mécontent (jurisprudence) et le possible démontage de l'unité extérieure par ordonnance d’un magistrat.

Le règlement prévoit une interdiction

Dans ce cas, il y a peu de recours. Le juge ne pourra pas aller à l’encontre du contrat librement accepté par les parties.

Quand vous êtes locataire

Pour installer une climatisation avec unité extérieure, le locataire doit obligatoirement avoir une autorisation écrite du propriétaire bailleur. Charge à ce dernier d'obtenir les éventuelles autorisations nécessaires et la mise à jour de l'état des lieux. Lors de son départ, le locataire doit laisser l'installation en bon état de fonctionnement ou remettre les locaux dans leur état d'origine.

Les contraintes techniques par type de climatisation d'appartement

L’installation d’une climatisation d’appartement suppose certaines modifications du local et un panel de précautions, souvent liées à la technologie de l’appareil.

Climatiseur monobloc mobile

Par définition cet appareil compact, monté sur roulettes, est déplaçable à volonté dans l’appartement. Il se range dans un placard.

Il regroupe sous une seule jaquette l’ensemble des dispositifs nécessaires à la production d’air frais. Logiquement, il est donc doté d’un évaporateur dégageant de la chaleur qu’il faut évacuer à l’aide d’un tube souple de fort diamètre (de 150 à 200 mm).

Deux solutions sont envisageables pour éviter de percer le mur de façade (ce qui peut encore être soumis à autorisation) :

  • Passer la gaine par une fenêtre entrouverte, au détriment de l’efficacité (entrée parasite d’air chaud), de la sécurité ou du confort sonore. Pour pallier à ces inconvénients, certains fabricants commercialisent un panneau isolant et hermétique, à insérer dans l’entrebâillement et dans lequel est ménagé le passage de gaine ;
  • Remplacer un carreau de fenêtre par une plaque d’Altuglas (ou un matériau similaire) percée du diamètre de la gaine. Généralement, les climatiseurs mobiles sont livrés avec un manchon de connexion à visser autours de cette ouverture.

Alternative commode et économique aux systèmes conventionnels, les climatiseurs monoblocs mobiles souffrent pourtant de défauts structurels :

  • puissance de rafraîchissement limitée (< 3 500 watts en standard, plus rarement 4 à 5 000 watts) ;
  • niveau sonore élevé (compresseur, condensateur et ventilateur) ;
  • bilan d’exploitation peu économique (l'air évacué est remplacé par de l'air extérieur, plus chaud).

Climatiseur monobloc fixe

C’est une version fixe, prête à installer, du précédent système, dont il reprend la quasi totalité des caractéristiques, mais gomme quelques inconvénients :

  • Système double flux (circuit d'entrée et de sortie d’air). L’air de refroidissement est aspiré à l’extérieur, puis rejeté chargé des calories du condenseur, sans jamais se mélanger avec l'air ambiant ;
  • Fonctionnement plus économique (pas d’entrée d’air chaud parasite) ;
  • Plus esthétique, donc pas d’encombrement au sol.

Climatiseurs split ou multi-split

Dans ces climatiseurs, le compresseur et le condenseur sont obligatoirement situés à l’extérieur de l’habitation, dans une unité séparée (split en anglais). Le coffret évaporateur et le détendeur, relativement discrets, peuvent être fixés sur un mur intérieur ou cachés par une paroi murale (systèmes gainables).

Les deux unités sont reliées par un circuit aller/retour de tubes en cuivre isolés. 2, voire 3 splits peuvent être alimentés par une unité extérieure unique.

Climatiseurs split mobiles

Censés cumuler les avantages des deux systèmes, ces climatiseurs d’appartement s’avèrent performants, mais encombrants, lourds et difficiles à manipuler :

  • les deux unités sont reliées par un cordon souple de 3,5 à 4,5 cm de diamètre qui traîne sur le sol ;
  • le condenseur doit être accroché à l’extérieur d’une fenêtre, ce qui n’est pas toujours facile.

Climatisation d'appartement : à quel prix ?

Il existe un grand nombre de fabricants de climatiseurs. Il semble prudent de privilégier une marque ayant pignon sur rue et reconnue pour l’efficacité de son SAV.

Voici une indication de prix :

  • Climatiseurs monoblocs fixes et mobiles : entre 300 et 1 000 € TTC. Peu ou pas de frais d’installation ;
  • Climatiseur split : entre 1 000 et 3 000 € TTC. Frais d’installation en sus ;
  • Climatiseurs split mobiles : entre 900 et 1 500 € TTC. Pas de frais d’installation.

Pour en savoir plus :

  • Découvrez le mini-climatiseur, un compagnon très pratique les jours de forte chaleur.
  • L'installation d'un climatiseur monosplit est assez simple dans son principe, mais nécessite des compétences en maçonnerie. Suivez nos indications.
  • Très apprécié quand les températures grimpent, le climatiseur doit être nettoyé régulièrement pour ne pas faire défaut. On vous dit tout sur l'entretien du climatiseur.

Trouver les spécialistes pour votre projet

Quel est votre projet ?

Merci de préciser le type de prestation souhaitée afin de vous orienter vers les pros qu'il vous faut.

Code postal ?

Merci de préciser votre code postal.

Demander des devis

gratuit sans engagement sous 48h

Climatisation : votre guide gratuit à télécharger

Vous trouverez au sein de ce guide rédigé par des auteurs spécialisés :

  • Une vision complète pour comprendre le sujet
  • Les infos essentielles pour vous aider dans vos choix
  • Des conseils pour l'achat, l'installation et l'entretien
Télécharger mon guide
Climatisation

Aussi dans la rubrique :

Installation

Sommaire

Où installer sa climatisation ?

Où installer sa climatisation ?